Le Directeur Général

Dr. Abdoulaye DIABATE
Le Directeur Général du Centre

Le Directeur du Centre d’Excellence Africain en Innovations Biotechniques pour l’Elimination des Maladies à Transmission Vectorielle (CEA/ITECH-MTV) est un chercheur de rang A avec plus de 20 années d’expérience dans la lutte anti vectorielle. Actuellement, Dr. Abdoulaye Diabaté est le chef des laboratoires d’entomologie médicale et de parasitologie de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé et du Centre MURAZ du Burkina Faso. Il a obtenu une maîtrise à l’Université de Ouagadougou et un doctorat à l’Université de Montpellier II en France. Ses études de doctorat étaient liées à la résistance du vecteur du paludisme Anopheles gambiae aux pyréthrinoïdes. Son objectif principal était de décrire la répartition géographique de la résistance aux pyréthrinoïdes chez cette espèce de moustique à travers le Burkina Faso et de caractériser les mécanismes et les facteurs écologiques impliqués dans sa sélection.

Les travaux de laboratoire comprenaient des techniques moléculaires pour caractériser les gènes et leurs haplotypes impliqués dans le développement de la résistance aux insecticides dans les populations de moustiques. Après son doctorat, il a travaillé comme post-doctorant aux National Institutes of Health (États-Unis) pendant 4 ans. Il s’intéresse à la « spécialisation écologique » d’Anopheles gambiae en tant que force évolutive majeure générant une diversité biologique, ce qui peut conduire à la spéciation. Dr. Diabaté est de retour dans son institution depuis 2009 et dirige le laboratoire d’entomologie médicale. Au cours de sa carrière professionnelle, il a fréquemment interagi avec diverses parties prenantes à travers le monde (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Bénin, Sénégal, Cameroun, Mali) et diverses scientifiques et facultés en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis. De plus, il a suivi un certain nombre de cours, supervisé des étudiants de niveau master et doctorat et développé de courts programmes éducatifs orientés vers la santé publique. Jusqu’à présent, il a coprésidé plusieurs sessions scientifiques lors de conférences internationales (ASTMH, MIM) et a été invité à présenter les résultats de ses recherches dans plusieurs universités et structures de recherche de renommée internationale telles que Harvard University, Johns Hopkins, George Washington University, University of Keele, Imperial College, IRD, etc. Il a remporté le prix de la meilleure présentation orale lors de la 9e réunion internationale « Epidémiologie moléculaire et génétique évolutive des maladies infectieuses » en Californie aux USA. Actuellement, il est reviewer de plusieurs revues (BMC Écologie, PlosOne, Malaria Journal etc.), membre de plusieurs organismes professionnels dont le Comité de Coordination Scientifique (CSC) d’AMANET, et le Réseau Africain sur la Résistance Vectorielle aux Insecticides « (ANVR), Membre du Comité d’organisation de l’Atelier sur la population et la biologie moléculaire des vecteurs de maladies qui a lieu tous les deux ans en Crète, en Grèce. Enfin il est chevalier des palmes académiques du Burkina, récipiendaire du prix de l’académie royale d’Angleterre 2013 pour ses recherches, récipiendaire de prix de deux programmes de recherche magnifiant l’excellence et le leadership du MRC/UK et du Grand Challenge/Canada.